Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/05/2013

L’art de la vision stratégique dans un monde sans certitudes…

Accélération du temps, big bang des business modèles des secteurs d’activité, plus les évolutions erratiques de l’environnement, sont en train de modifier en profondeur le métier de DAF, l’obligeant à se réinventer. Volatilité de la demande, nouvelles règlementations, instabilités des marchés, pénurie du cash, montée des risques, laminage des marges et raccourcissement du temps ont des effets tangibles dans la vie quotidienne des entreprises. ..et de la vie du DAF

Cette situation inédite d’incertitude ambiante conduit à remettre en cause la pertinence des outils de pilotage de l’entreprise : à quoi sert un BP condamné à être obsolète rapidement en fonction des aléas du marché ? à  quoi un plan stratégique à 3 ou 5 ans, quand on sait que le réalisé n’aura rien à voir avec les prévisions initiales ? Alors que le DAF est dorénavant en mode forecasting permanent, avec des horizons flottants, il est temps de reconcevoir l’usage des outils décisionnels pour que l’entreprise soit agile, résiliente et ultra réactive.

Idem pour la valorisation des investissements qui reste plus que jamais fluctuante même à court terme, car entre le moment de leur validation et leur mise en œuvre, les prises de décisions des opérationnels peuvent influer sur les  grands équilibres de départ. Cela signifie d’être en mesure d’évaluer à tout moment des investissements pour tenir compte des fluctuations des marchés.

Le pic d’incertitude provient aussi du droit fiscal et social, où les administrations peuvent modifier les règles du jeu, sans compter bien sûr le niveau de pression fiscal et social qui évolue au fil des mois selon l’agenda des pouvoirs publics.

Le DAF voit son métier changer au fur et à mesure que les frontières de son activité. Selon les entreprises, le contrôle de gestion, la comptabilité générale ou la trésorerie peuvent sortir de son périmètre traditionnel. Dans le même temps, il est mobilisé de plus en plus sur les RH, le social, le juridique, le fiscal… avec des demandes de compétences spécialisées. Face à des développements à l’international, il lui faut être de plus en plus multilingue et être prêt à aller à l’autre bout du monde pour la signature de nouveaux contrats. Il doit être le master chef du cash et du BFR, tout étant à l’affût des nouveaux financements sous toutes leurs formes. Il doit avoir en permanence un œil sur le cash disponible et le niveau des marges et de l’autre évaluer les scénarios stratégiques de l’entreprise à moyen terme. Etre le DAF tout en un (ou all inclusive), où il faut à la fois être spécialiste et généraliste, pose la question du recours à des compétences externes pour traiter les cas hyper complexes. En effet, si le DAF d’un grand groupe peut faire appel à des expertises intra groupes, le DAF de PME devra savoir utiliser à bon escient des compétences externes compte tenu du fait qu’il ne peut pas le don d’ubiquité et d’omniscience. C’est tout le danger de son activité de navigateur/stratège/coordinateur où il doit garder son centre de gravité et son cœur de métier (la fonction finance). En pleine crise rampante, il doit aussi savoir pratiquer lui-même ce qu’il préconise dans l’entreprise, c’est-à-dire faire plus avec moins.  La fonction finance au même titre que les fonctions de support qui doivent justifier leur création de valeur dans un contexte de raréfaction des ressources.

Au cœur du système de pilotage de l’entreprise, il est le meilleur connaisseur des tendances de son entreprise avec son accès aux indicateurs de pilotage. Dans les périodes de fluctuations, il a une lourde responsabilité pour savoir s’il doit lancer une alerte en cas de difficultés sur des activités de son entreprise, puisque cela peut avoir des réactions en chaine. Idem, si des opportunités de développement apparaissent, il doit être en mesure de favoriser telle ou telle activité en lâchant du lest. Sa maitrise des enjeux de son secteur d’activité, doit l’aider mettre du prédictif dans son métier de DAF. Il doit être un observateur vigilant,  acteur (décideur financier interne et externe), coach, etc en même temps

Tous les regards étant tournés vers lui, dans une période où l’environnement est flou, plus que jamais les messages qu’il peut envoyer en interne ou externe, seront attendus.

Dans ce contexte, le DAF doit être résilient, agile, prédictif…et zen (no stress). C’est un business partner et parfois un business coach. Même en période de tension extrême, il évite de déclencher les air bags en paniquant et au contraire doit être un générateur d’optimisme, celui qui facilite, fluidifie.

DAF c’est donc amadouer les outils décisionnels existant en les adaptant à un environnement big fog + big data pour qu’ils soient encore plus prédictifs, tout en développant le volet stratégie de son métier.

L’anticipation pour le DAF c’est de toujours avoir un plan B, pour son entreprise…mais aussi pour lui. C’est toujours être à même d’envisager plusieurs scénarios sur l’évolution des marchés, y compris des retournements et même des situations de crise.  Dans une époque sans certitudes, c’est le grand retour des visions stratégiques…tout en maintenant une capacité à réagir immédiatement au quart de tour sur une problématique court terme !

Face à autant d’attentes à son égard, la performance du DAF passe par la case «  ressourcement » car en étant en permanence sur la brèche,  il lui faut faire un break régulièrement pour prendre du recul.

2013, c’est une année avec  les fondamentaux : financements, droit social, RH, droit fiscal,… mais avec un pic de complexité nécessitant une acuité particulière compte tenu des enjeux financiers.

Face à ce monde complexe et imprévisible, la plus mauvaise posture c’est de ne pas changer, de faire comme avant !

La clé de la survie pour un DAF c’est de savoir prendre le temps de réfléchir sur son métier, qui suis-je, où vais mais aussi de pouvoir repenser la fonction finance. Il doit avoir un regard lucide sur les changements rapides afin d’être toujours un DAF bankable sur un marché du travail où le risque d’obsolescence peut survenir à tout moment.

Le DAF par temps agité, reste plus que jamais l’homme (une femme) clé de toute entreprise puisqu’il est celui qui peut, sous l’impulsion du dirigeant anticiper et éviter les écueils.

 

Les 13 commandements du Directeur Financier en 2013

 

1.       Ma nouvelle religion est le reforcast permanent (ndrl. Reprévision) et je la pratique tous les jours en apprivoisant  mes outils de pilotage #flexibilité #horizon.

2.       J’incite mes collègues des fonctions de support à faire plus avec moins. J’applique ce précepte également à la fonction finances #innovation frugale.

3.       Je surveille avec intensité le crédit client, les risques commerciaux, ma balance âgée et toutes les possibilités pour limiter la casse ou les retards.

4.       Je gère avec lucidité mes domaines de compétences et ses frontières, afin d’être à tout moment pertinent et créateur de valeur #spécialiste versus généraliste #montée du niveau des compétences exigées #nouvelles missions du DAF.

5.       Je me familiarise avec la culture business des pays émergents tout en étant aware sur les possibilités de good deals pour ma boîte #BRICS. Je me prépare à l’idée d’aller à l’autre bout du monde pour signer des nouveaux contrats.

6.       Je me fais plus du tout de soucis dans mon activité de DAF car je suis passé en mode résilience grâce à Boris Cyrulnik.

7.       Je suis un as dans le repérage des meilleurs good deal dans le maquis des financements, subventions, aides publiques, crédits d’impôts, etc  

8.       Je gère avec brio le cash de mon entreprise pour que mon boss puisse mener en toute sérénité une stratégie de croissance ambitieuse.

9.       Je travaille en amont de tous les lancements de projets avec les équipes (prod/R&D/marketing, etc) et ensuite je m’attache à checker périodiquement la rentabilité des investissements avec les opérationnels.

10.   Je pratique avec talent le management en environnement incertain, plutôt que de me concentrer sur ce qui est certain…et souvent obsolète.

11.   J’ai opté pour un nouveau patch fiscal et social, afin d’être up gradé et être en mesure à pratiquer les nouvelles formes de contrôles (fiscal, social).

12.   Je fais des exercices anti-stress régulièrement pour conserver équilibre et lucidité dans l’analyse de tous les reportings, et ainsi n’être un lanceur d’alerte qu’à bon escient.

13.   Je me déconnecte au moins une fois par mois pour me ressourcer, prendre du recul et avoir du temps pour moi.

 

12/05/2013

Programme complet du Congrès des Directeurs financiers 2013 du 9 juillet 2013

Actifs immatériels,Actionnaires,Actuaire,Adjoint au directeur administratif et financier,Analyse financière ,Audit,Audit interne et performance,Auditeur,Auditeur financier,Auditeur interne,Bâle II,Bâle III ,Besoin en fonds de roulement,Business partner,Business plan ,Capital investissement,Cash management,Centres de services partagés ,CFO,Chargé du service administratif et financier,Chef de service de gestion des ressources financières,Chef des services administratifs et financiers,Chief financial officer,CICE,Commissaire aux comptes,Communication financière,Comptabilité,Comptable,Comptable unique,Contrôle de gestion,Contrôle interne,Contrôleur de gestion,Contrôleur financier,Contrôleurs internes,Cost killing,Création de valeur,Crédit d'impôt recherche,Credit management,Crédit manager,DAF,Daf 2.0,Daf 3.0,Daf de transition,Diplômés d’expertise comptable,Directeur administratif et financier,Directeur comptable,Directeur de l'administration comptable et de la gestion financière,Directeur des affaires financières,Directeur des services administratifs et financiers,Directeur du contrôle de gestion,Directeur financier,Directeur financier et comptable,Directeur général en charge des finances,Directeurs financiers et de contrôle de gestion,Direction communication financière,Direction financière ,Directions administratives et financières,Directions financières,Directrice administrative et financière ,Directrice financière,Directrice financière et comptable,Dirigeant financier,Equipes comptables,Erp,Ethique,Evaluation des marques ,Expert comptable en entreprise,Expert-comptable,Externalisation,Fast closing,Finance d’entreprise,Finance director,Financement,Flux administratifs et financiers,Fonction comptable,Fonction DAF,Fonction finance,Fonction financière,Fraude,Fusion acquisition ,Gestion de trésorerie,Gestion du cash,Gestion du crédit clients,Gestion prévisionnelle,IFRS,Indicateurs non financiers,Information financière,Ingénierie financière du haut de bilan,Livrables financiers,Métiers de la fonction financière et comptable,Opérations de haut de bilan,Performance de la direction financière,Pilotage financier,Prévisions financières,Processus budgétaires et pilotage,Processus budgétaires et comptables,Professions financières,Progiciels de gestion intégrés,RAF,Référentiel comptable,Reforcasting,Réforme solvabilité II,Règles prudentielles,Rentabilité  investissement,Reporting,Reporting intégré,Reprévision,Responsable administratif et financier,Responsable administratif, comptable et financier,Responsable consolidation,Responsable de la communication financière,Responsable du budget,Responsable financier ,Responsable service financier,Restructuration,Restructuration d'entreprise,Révisé permanent,Risk management,Risk manager,Scoring,SEPA,Solvabilité II,Stratégie de financement,Système de pilotage de l'entreprise,Tableau de bord,Transparence financière,Trésorier,Valorisation des actifs,Valoriser capital immatériel,DIRFI,Consultez le programme du Congrès conçu en étroite collaboration avec le Comité Éditorial et animé par les meilleurs experts. Profitez de cette journée pour découvrir les solutions des meilleurs experts et les témoignages de DAF de référence à travers 12 conférences (1h30) et 30 ateliers (30mn). Un événement du groupe Les Echos.

 

http://www.congresdesdaf.com/programme/

SESSION 1           09H00 - 11H00  

C01        EVOLUTION DE CARRIÈRE

DAF, comment être offensif en temps de crise ? Quelles opportunités pour élargir son périmètre ? Du DAF au top management.   9H15 - 10H45

C02        FINANCEMENT

Panorama des solutions de financement disponibles.   9H15 - 10H45

C03        INVESTISSEMENTS NUMÉRIQUES

L'art de la performance : comprendre et mesurer le ROI des investissements numériques.      9H15 - 10H45

C04        OPTIMISATION DU CASH

Nouveaux enjeux, nouvelles solutions ou vieilles recettes ?     9H15 - 10H45

A12        Comment optimiser votre système de rémunération ? Focus sur les rémunérations alternatives.         10H00 - 10H30

A20        Contrôle du CIR : adoptez les bons réflexes !    10H00 - 10H30

A24        Comment la consolidation impacte les indicateurs de performance – application à l'EBIT et l'EBITDA ?  10H00 - 10H30

A13        Audit social : comment vérifier la conformité de votre gestion sociale ?               10H45 - 11H15

A25        Fusions, acquisitions et réorganisations : comment garder le contrôle ?              10H45 - 11H15

A26        La dématérialisation des factures, une vraie réponse aux préoccupations du DAF 3.0.  10H45 - 11H15

SESSION 2           11H15 - 13H15  

P01

Conférence plénière

PILOTER DANS LE BROUILLARD !

Les nouveaux enjeux des directeurs financiers en environnement instable pour toutes les entreprises.            11H15 - 12H45

A08        Les solutions de gestion du risque clients et fournisseurs au coeur du crédit interentreprises. 11H30 - 12H00

A09        Dématérialisation des factures clients – Simple, rapide et efficace.        11H30 - 12H00

A17        Evaluation de passifs sociaux : la solution complète et moderne.            11H30 - 12H00

A02        Maîtrise des risques et qualité comptable : les nouveaux moyens pour anticiper la fraude ?     13H00 - 13H30

A04        Dette mezzanine : dans quel contexte peut-on y faire appel ? 13H00 - 13H30

A15        Vers une approche unifiée du reporting financier pour un pilotage efficace à l'échelle de l'entreprise.                13H00 - 13H30

A03        Financement du poste clients, gestion de flux aux normes SEPA : des leviers au service du développement de votre entreprise !       13H45 - 14H15

A06        Réforme de la facturation électronique : le mythe du zéro papier en passe de devenir réalité.                13H45 - 14H15

A07        Risque de blanchiment : prévention, enjeux et perspectives.   13H45 - 14H15

SESSION 3           14H00 - 16H00  

C05        MANAGEMENT & FISCALITÉ

Rémunération des dirigeants : quelles options retenir pour 2013 / 2014 ?           14H15 - 15H45

C06        VALORISATION

Le DAF, garant de la valorisation de l'entreprise.             14H15 - 15H45

C07        PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE

OPEX, CAPEX ou actif stratégique de l'entreprise : comment rationaliser la politique de propriété intellectuelle ?          14H15 - 15H45

C08        INTERNATIONAL

Comment développer et sécuriser son business avec les (nouveaux) pays émergents ?             14H15 - 15H45

C13        DAF AU FEMININ

Quel est l'apport du "capital féminin" à la fonction finance dans l'entreprise ?  14H15 - 15H45

A05        Prévenir et gérer les difficultés de l'entreprise : la boîte à outils juridiques, son utilisation, le rôle du DAF.         14H30 - 15H00

A11        La consolidation partagée en mode Saas : une révolution des enjeux et des pratiques.               14H30 - 15H00

A19        Automatisez vos états financiers sous Excel®.   14H30 - 15H00

A18        Simplifiez votre gestion comptable grâce aux avantages du Cloud.         15H15 - 15H45

A21        Contrôle fiscal, fraude et trop-payés aux fournisseurs : identifiez votre risque et récupérez du cash grâce au contrôle automatisé de vos données.   15H15 - 15H45

A23        Simplifier et optimiser la gestion de vos frais professionnels.    15H15 - 15H45

A01        Financer sa R&D : tout savoir sur la procédure CIFRE.    16H00 - 16H30

A14        Vision pratique de l'externalisation de la paie.  16H00 - 16H30

A27        Etat de l'art des pratiques de dématérialisation de la fonction finance en PME et ETI.   16H00 - 16H30

SESSION 4           16H15 - 18H00  

C09        GESTION PRÉVISIONNELLE

Le DAF à l'ère du révisé permanent : partage d'expérience et bonnes pratiques.           16H15 - 17H45

C10        FISCALITÉ

Comment intégrer les nouveautés de la loi de finances 2013 et se prémunir de l'instabilité fiscale ?      16H15 - 17H45

C11        GESTION DES RISQUES

Responsabilité sociale, fiscale et pénale du DAF et des dirigeants. Quels sont les risques et comment les anticiper ?    16H15 - 17H45

C12        COMMUNICATION FINANCIÈRE

Comment optimiser vos relations avec votre CAC ?       16H15 - 17H45

A10        Comment intégrer les processus (administratifs, RH, financiers et opérationnels) de vos équipes... simplement.                16H45 - 17H15

A16        Comment utiliser Internet et les réseaux sociaux pour gérer sa carrière ?          16H45 - 17H15

A22        Mesure de la performance et indicateurs financiers.     16H45 - 17H15