Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/01/2019

2019, CAP SUR LE CABINET DATADRIVEN ET LES SMARTSKILLS

Data-word-cloud.jpgBlockchain, IA, bigdata, learning machine, cryptomonnaies, etc so what ? Tous les ans, l’année commence avec un top ten des technologies qui vont impacter les cabinets, mais avec toujours un calendrier qui va dépendre de la vitesse d’adoption (imprévisible) par les entreprises et de notre environnement. Pour autant il est vital d’intégrer ces nouvelles briques 2.0 dans l’arsenal informatique des cabinets au fur et à mesure.

Et si on se concentrait sur le modèle d’affaires (ndrl Business modèle) pour garder une longueur d’avance, plutôt que la ou les technologies dites incontournables et rester tétanisé par le mot valise « transformation numérique » ? Et si on se concentrait sur le service augmenté/personnalisé pour devenir un partenaire incontournable (en langage geek : addictif) de nos clients au-delà des obligations réglementaires ? Et si l’évolution des métiers reposait prioritairement sur une nouvelle culture de la relation client favorisée par les gains de temps autorisés par ce monde en tech ?

Un passage obligé sera les smartskills (softskills / agilité / instinct du développement) et plus de formation des collaborateurs… mais aussi des experts-comptables… C’est aussi être en capacité à penser data (interne et externe) en complément des systèmes comptables pour visualiser tous les flux afin d’être plus prédictif que dans l’historique des données internes de l’entreprise. C’est tout d’objet de développer une culture datadriven au sein du cabinet.

Cette démarche n’a de sens que si l’on construit une démarche d’engagement territorial spécifique à chaque territoire avec nos clients : TPE, PME, ETI, associations et autres acteurs socioéconomiques.

Cette croissance territoriale avec cet engagement premium (qui implique aussi une approche sectorielle) permet de repenser l’avenir des cabinets de façon durable… et ainsi mieux aider les clients à prendre leurs décisions, mais dans une logique d’anticipation (ndrl. Prédictif)

Les commentaires sont fermés.